samedi 11 octobre 2008

idéal hirsute

Je cherche mon idéal,
rien ne me satisfait pleinement,
personne surtout.
je suis à l'interieur de moi bien cachée,
bien en secret et les autres voient ce qu'ils veulent de moi
mais surtout pas ce qui est précieux en mon sein,
dans mon labyrinthique intestin...
Qui?
Qui a découvert? qui a lu dans mes dessins? qui a vu?

c'est trop demandé sûrement, c'est trop direct, violent,
et exclusif aussi, trop engageant
et pourtant je ne veux que le doux, que le voile léger, que l'épidermique....



-

2 commentaires:

laurence a dit…

ben tu vois ça ça me rappelle bien des gribouillis sur les tables du fond dans les préfas de vaugelas!
on ne change pas une équipe qui gagne!!

MARTINET a dit…

oui pour moi les gribouillis ont tout autant d'importance que n'importe qu'elle oeuvre de type muséale...leurs messages sont parfois plus probants ou plus touchants..; celui ci a servi à une pochette d'album d'amis lillois...

Qui êtes-vous ?